Présentation du Festival


Juin comme Jura : chaque été depuis 32 ans, le festival du Haut-Jura, au sud de la Franche-Comté, célèbre la richesse de la musique baroque avec un cortège d’interprètes de renommée internationale, ainsi que la beauté du patrimoine régional. Une rencontre savoureuse.

 


Valoriser un patrimoine unique

Caractérisé par une nature omniprésente, tantôt parfaitement agencée, tantôt sauvage en bordure de la Suisse, le Haut-Jura est recouvert par les denses forêts de sapins de son Parc Naturel Régional et émaillé de sites historiques remarquables. Le festival élabore ainsi chacune de ses éditions à partir d’un choix de lieux adaptés à la musique qui y sera jouée : « Il est émouvant de penser que les œuvres qui y sont interprétées ont été composées pour être jouées dans ce type de lieux, note Christine Bussod, présidente de l’association du festival. Un retour aux sources, en somme ! » L’édition 2017, du 9 au 25 juin, permettra d’apprécier les cadres uniques de la majestueuse cathédrale gothique de Saint-Claude, de la chapelle Saint-Romain de Pratz, joyau de l’architecture romane, du charmant théâtre à l’italienne de Lons-le-Saunier, ou encore de l’abbaye de Baume-les-Messieurs… Des écrins historiques à l’acoustique remarquable, qui accueilleront une dizaine de concerts pendant trois week-ends. Cette année, la direction artistique est confiée au luthiste et chef d’orchestre Vincent Dumestre, qui s’est produit plusieurs fois au festival avec son ensemble Le Poème Harmonique.

Un rendez-vous prisé des grands interprètes

Au fil des éditions, le Festival de Musique du Haut-Jura est devenu une étape incontournable pour les grands noms de la musique ancienne, qui apprécient la qualité de l’événement autant que sa convivialité. Le festival a ainsi accueilli la violoniste Amandine Beyer, Christophe Rousset et les Talens lyriques, les Arts florissants, le chœur de chambre de Namur, Hervé Niquet et Le Concert spirituel, Le Banquet Céleste et le contre-ténor Damien Guillon, Philippe Jaroussky, Leonardo García Alarcón, les frères Capuçon, Jordi Savall et Hespèrion XXI, Raphaël Pichon et l’ensemble Pygmalion, la soprano Patricia Petibon et le Venice Baroque Orchestra ou encore Les Ombres… Autant d’artistes passionnés et soucieux de transmettre, avec éclat et dynamisme, un répertoire riche et ébouriffant, qui va du Moyen âge à Bach, en passant par la Renaissance.

26.festival-musique-haut-jura-credit-pellerin

Diversité des formats… et des publics !

Poésie, danse, théâtre… tous les arts sont conviés dans des spectacles pluridisciplinaires hauts en couleur. Les programmations sont restituées dans leur contexte historique et culturel grâce à des conférences introductives animées des musicologues renommés. Depuis 2012, le festival propose aussi, pendant toute une semaine, un volet entièrement dédié aux enfants, pour les initier à la musique ancienne. Outre des concerts-découverte, une série d’ateliers et des master classes sont organisées avec des grands noms de la musique ancienne. Trois mots d’ordre: transmission, créativité, plaisir ! Soucieux de toucher tous les publics et de varier les formes du concert, le festival organise plusieurs déambulations et randonnées musicales, toujours très appréciées.

festival-musique-haut-jura-credit-Pellerin
photos © J.B. Pellerin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *